Avertir le modérateur

2006.11.17

Phoenix politique

medium_wheel.2.jpg

    "Les politiques ne peuvent plus rien faire aujourd'hui", c'est un refrain universel de nos jours, et pas uniquement réservé aux ambiances enfumées et véhémentes des cafés du commerce. Lionel Jospin avait lui-même entériné ce cliché par son fameux "L'Etat ne peut pas tout" lancé en réponse à des suppressions d'emplois chez Michelin. La faute est ainsi successivement portée sur le Marché, les ONG, les organisations supra-nationales (ONU, OMC…), l'Union Européenne, la Mondialisation, la météo, les tâches solaires et toute une série de boucs-émissaires plus ou moins fantaisistes.

    Cette constatation serait extrêmement inquiétante si elle n'était toutefois totalement fausse. Les politiques ont en effet un pouvoir de plus en plus important. La complexification du monde moderne exacerbe d'autant leurs prérogatives. Leur inaction est ainsi plus liée à un manque de responsabilité qu'à quelque entrave à leur volontarisme aujourd'hui largement plus fantasmé qu'effectif. De manière schizophrène les politiques cultivent un discours mou qui participe à une dilution des responsabilités et un dédouanement général.

    Que font-ils quand aujourd'hui à Paris certaines agences immobilières demandent à un locataire de justifier d'un salaire jusqu'à quatre fois plus élevé que le loyer ? Que font-ils contre les opérateurs internet et téléphone qui font payer une fortune des prestations aléatoires ? Que font-ils quand un grand patron voyou s'accorde une prime à l'échec d'un montant indécent ? Non, non circulez messieurs dames, il n'y a rien à voir. "C'est la faute du marché, de l'Europe, de la Mondialisation, de la pluie…" La faillite du politique n'est pas due à l'environnement extérieur mais à l'abandon de ses propres responsabilités. Le courage politique n'est plus d'actualité. Aujourd'hui il n'y a plus de responsables, chaque citoyen est le meilleur expert de ce qui l'entoure. La démocratie participative, la nouvelle farce moderne. Sa mort constatée, espérons que le phoenix politique renaisse un jour de ses cendres.

 

Thiébaut 

12:30 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

A propos des élections, j'ai trouvé une analyse assez pertinente qui compare point par point ce que l'on sait déjà des programmes de Nicolas Sarkozy et de Ségolène Royal.
On peut y voir ce qui les rapproche et ce qui les différencie radicalement. C'est plutôt intéressant, ça se passe là :

http://ulfablabla.free.fr/

Écrit par : John | 2006.11.28

Je n'ai pas parlé d'élections. Je n'ai pas parlé de Nicolas Sarkozy. Je n'ai pas parlé de Ségolène Royale. Je ne vois donc pas l'intérêt de ce commentaire, à part le fait de faire de la pub pour un mauvais site.

Écrit par : thiébaut | 2006.11.29

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu