Avertir le modérateur

2007.03.20

IN MEMORIAM

medium_Enghien.jpg« Quand, dans le silence de l’abjection, l’on n’entend plus retentir que la chaîne de l’esclave et la voix du délateur, lorsque tout tremble devant le tyran et qu’il est aussi dangereux d’encourir sa faveur que de mériter sa disgrâce, l’historien paraît, chargé de la vengeance des peuples ; c’est en vain que Néron prospère, Tacite est déjà né dans l’Empire, il croît inconnu auprès des cendres de Germanicus, et déjà l’intègre Providence a confié à un enfant obscur la gloire du maître du monde. »

Voila ce qu’inspira à Chateaubriand l’annonce de l’assassinat du Duc d’Enghien. Jeune prince de 25 ans, dernier héritier du plus prestigieux nom de l’histoire de France, fils de la race des Condé, des princes de Conti et des ducs de Bourbon, assassiné sur les ordres de l’Usurpateur dans la nuit du 20 au 21 mars 1804.


Louis-Antoine Henri de Bourbon fut condamné à être fusillé dans les fossés du Château de Vincennes sans attendre, au terme d’un simulacre de procès, sur un motif non démontré, en application d’une loi pénale rétroactive par un tribunal d’exception formé à la demande du Premier Consul de l’époque et après avoir été arrêté à Ettenheim, en Bade, en violation du territoire et du droit de cet Etat.


Aujourd’hui 20 mars 2007, 203éme anniversaire, n’oublions pas ce crime odieux qui fit basculer l’Histoire, permettant à un ressortissant Génois de se faire passer pour « l’Empereur des Français » et qui mit l’Europe à feu et à sang.

« Nous sommes allés chercher un empereur chez un peuple où les Romains ne voulaient même pas prendre des esclaves », disait-on à l’époque.


Pour que cet évènement ne soit pas oublié, adhérez et faites connaître le comité du 20 mars !

Comitedu20mars@voila.fr


Enfin, pour célébrer cette date à votre façon, plusieurs idées :

-Envoyer un courrier au « Prince » Napoléon vivant lui demandant réparation.

-Aller vous moquer de ce prétentieux monument en marbre de chiottes qu’est le tombeau de Bonaparte, pour ceux qui habitent prés des Invalides (je sais, c’est payant, mais l’entrée vaut la peine, vous pourrez rendre hommage au passage au Maréchal Lyautey, cet impeccable légitimiste !)

-Voter pour le candidat qui promettra de renvoyer les cendres du nabot aux Anglais, celles du Duc de Reichstadt aux allemands et tous les autres Bonaparte aux corses.

-Rappeler aux Saint-Cyriens qu’ils portent l’uniforme des vaincus de 1870 et que leur fondateur fit d’eux des fonctionnaires, simples domestiques de l’Etat.

-Jouer la cinquième à Enghien.


Klarenberg

Commentaires

Merci Cher Klarenberg pour ce billet capital. Je rejoins de tout mon coeur le Comité du 20 mars. Le génois et ses affidés gaullistes doivent rendre compte de ce crime ignoble qui en appela tant d'autres à sa suite.
Merci de rappeler à tous les lecteurs de primopiano ces quelques lignes de l'Enchanteur, qui nous font d'autant plus ressentir l'absence d'un tel génie aujourd'hui.

Ambrogio Riva

Écrit par : Ambrogio Riva | 2007.03.23

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu