Avertir le modérateur

2007.05.07

Bohemian Sarkozy in Blues ...

Il n'aura échappé à personne que quelque chose s'est passé hier en France. On l'a vu à la télé.

Images à l'appui j'ai donc appelé la police mais force est de constater que le fait qu'un camp de manouches hongrois s'installe dans les jardins de l'Elysée n'inquiète personne.

Au contraire, c'est normal, démocratique m'a-t-on dit. Surtout quand le voleur de poules s'appelle Nicolas Sarkozy.

Aucun doute pourtant, petit, brun, l'élégance d'un rempailleur de chaise, deux blondasses avec lui, diseuses de bonaventure sans doute, un loubard en costume et cheveux longs qui a sûrement un canif dans la poche prêt au premier mauvais coup. Un grosse berline noire enfin, et si je n'ai pas pu distinguer l'attache-caravane ... aucun doute, il doit y être.

C'est normal, c'est démocratique.

Mais Cécilia, c'est démocratique aussi ? Parce que ça fait un peu Loana présidente ... hautaine comme la fille d'un marchand de pneus enrichi, elle s'y croit et elle a raison car elle y est.

Au fond l'histoire de Sarkozy est celle d'un arriviste arrivé.

Voilà que soudain le passage du Guépard de Lampedusa nous revient à l'esprit.

Nous sommes à Donnafugata en Sicile, dans le Palais du Prince Salina. Il organise selon l'usage une réception le soir de son arrivée de Palerme. Les modestes notabilités locales sont invitées. Le prince et sa famille, pour ne pas les gêner, délaissent la rituelle queue de pie / robe de soirée pour des tenues de ville simples.
Tout à coup, Tancrède, le neveu de la famille, survient et lance "Don Calogero arrive. Et il est en frack !" Cette nouvelle, écrit Lampedusa, fait plus d'effet sur le prince que le débarquement sur l'île des troupes garibaldistes. Le simple fait que le maire bourgeois de la ville, le propriétaire agricole enrichi, l'inculte, le gras Don Calogero puisse, l'espace d'une soirée, paraître davantage princier que le prince lui-même, symbolisait la substitution de classe -que dis je- d'époque, de style qui se déroulait.

Le temps est suspendu a Donnafugata. La tension est palpable. Don Calogero pénètre dans la pièce.

A cet instant précis pourtant, le prince ne peut s'empêcher d'esquisser un sourire, rassuré, rasséréné.
Non, Don Calogero ne sera jamais le prince des temps nouveaux. Son frack, taillé à l'économie, lui va comme un tutu à une cantinière. Non décidément, il est des choses qui même si elles changent, paradoxalement, ne peuvent pas changer, au pire elles disparaissent.

Ainsi, Monsieur Sarkozy, Don Calogero de notre siècle, ne sera jamais président. Si certains ont pu s'inquiéter de son accession au "seuil présidentiel", il s'arrêtera au paillasson croyez-moi.

Quiconque a vu aujourd'hui, à froid, les images d'hier, de lui, de son entourage, de ses soutiens et surtout de Mireille Matthieu, ne peut plus douter : la fonction présidentielle est peut-être morte, mais Nicolas Sarkozy n'est pas président. Il n'est pas l'héritier de De Gaulle ou Mitterand, pas même celui de Giscard ou Chirac, pourtant Dieu sait que la barre n'était pas placée haute. En bon gros nouveau riche il fête la victoire dans un resto tape à l'oeil des Champs-Elysées (on a évité le Planet Hollywood de peu ...)

Ce ne sera donc jamais qu'un romano à l'Elysée. On chantera la Marseillaise sur des rythmes tziganes autour d'un feu. C'est peut-être un moindre mal.

Les Philistins règnent sur la France. Que fait Samson ? Ce ne sont pourtant pas les mâchoires d'ânes qui manquent.


Primo Piano
Présidovacantiste

Commentaires

euh ... c'est vrai qu'il était en camargue la semaine dernière ... le pélé gitan aux saintes maries ?

Écrit par : lapin | 2007.05.07

Et oui lapin,

Dieu est un fumeur de havane ..... l'autre n'est que l'mari d'la gitane

Écrit par : primo Piano | 2007.05.07

oui c'est un peu esmeralda-cecilia ...

en tout cas depuis que sarko est président, il fait moche à Paris ... c'est objectif ca !

Écrit par : sarkophage | 2007.05.08

Tu sais ce qu'ils te disent les Romano?

Écrit par : yvon | 2007.05.08

Cher Primo ... je crois que l'humour est déjà interdit ....

Écrit par : lapin | 2007.05.08

Je précise que ça ne vise nullement Romano Prodi.

Zai Zai Zai Zai

;-)

Primo

Écrit par : Primo Piano | 2007.05.08

Bonjour,
Yvon avait commencé à dire quelque chose, mais il en est resté à poser seulement la question "Tu sasi ce qu'ils de disent les Romano"? Je ne donnerai pas la réponse, tant elle est évidente.
J'ose espérer cependant que ce n'est que de l'humour de mauvais goût, et c'est pour cela que j'ai pris la peine d'ecrire ces quelques mots. M. Sarkozy n'est pas Rrom, ce qui n'est ni une honte, ni un honneur en soi. En revanche, il est notoire qu'il "a des origines juives", comme il a été souvent dit. Alors, Primo, es-tu un antisémite sans courage de dire ce que tu penses? Ou bien un tsiganophobe pour qui tout ce qui ne te plaît pas est tsigane?
Enfin, n'oublie pas que ce sont un peu plus de 53 % des Français qui ont élu Sarkozy. Si cela te dérange, c'est ton droit de te défouler. Cependant, il ne faut pas se défouler sur ceux que ce même Sarkozy a criminalisé avec ses lois sur la sécurité intérieure, surtout pas en reprenant exactement le même discours avec lequel il a promu ces lois.

Écrit par : voxrromorum | 2007.05.08

Ah ... décidement certains ont la défaite triste ... moi j'ai la défaite railleuse c'est tout ....

Bon alors dans l'ordre (juste), que Monsieur Sarkozy soit juif ou d'origine juive ca ne me dérange en aucun cas et d'ailleurs pourquoi cela me dérangerait-il ? Il faudrait m'expliquer ce qu'il peut y avoir de dérangeant à être juif. Du reste il tapine assez avec l'electorat catholique comme ca ...

Ensuite j'avoue ne pas exactement maitriser toutes les données ethnicosociogeographiques de l'identité "Rrom" ... Je prenais simplement prétexte de ses origines hongroises (ce qui n'est pas répréhensible ... je dis ca avant que le collectif hongrois sans frontiere ne réagisse), je prenais pretexte de son hongritude disais-je pour l'assimiler à un bohémien. Certes les puristes me diront que la Hongrie ça n'est pas exactement la Bohème ... mais une fois encore ce n'est pas un article du National Geographic. Et puis "La Bohème ca ne veut plus rien dire du tout" de toute facon dit Aznavour. Or le Poete a toujours raison ajoute Jean Ferrat. CQFD

Ou en étais-je ? Ah oui, donc c'était bien de l'humour, de bon ou mauvais gout je ne sais pas d'ailleurs De gustibus non est disputendum !

Pour le fait démocratique incontestable ... personnellement je pense que le fait que 53% vote pour un abruti ne le change pas en génie et eux en prophètes. C'était bien la peine de se draper dans le manteau immaculé de la démocratie en 2002 contre Le Pen pour élire sans vergogne Sarkozy aujourd'hui.

En attendant notre grand gagnant du loto se comporte comme tel, diner au Fouquet's, vacances hors de France, Yacht ... d'un grand idustriel français .... Ah n'en pas douter c'est la France du bas qui a gagné l'éléction ...

Où sont les véritables humanistes ?

Primo

Écrit par : primo Piano | 2007.05.08

Oui en effet ce proces en tsiganophobie c'est un peu de la mauvaise foi ou de la paranoia .... les ficelles sont tellement grosses et les clichés tellement "clichés" que je crois que personne n'était dupe non ?

Écrit par : jojo | 2007.05.08

Cher Primo, tu te trompes, Sarkozy est bien Président: la preuve, il a été félicité par le nouveau Turkmenbachi, Gourbangouly Berdimoukhamedov.
Plus qu'un adoubement, une onction!!

Écrit par : Ambrogio Riva | 2007.05.09

Nous, hongrois et autres peuples de l'Est, refusons d'être assimilés à ce petit homme. Les Hongrois sont grands et vigoureux, fiers, altiers et distingués, cousin du prince Salina et non de Don Callogero. La Hongrie toute entière renie cet appatride!
Et de grâce, primo, pas d'amalgames! Confondre Hongrois et Rroms, c'est un peu comme confondre Français et Alsaciens.
Mazeppa
Président du Comité de défense de l'identité des hongrois non-rrom de France

Écrit par : Mazeppa | 2007.05.09

Cecilia a-t-elle vraiment été claudette avant de devenir Madame Jacques Martin?
Grillades et pastiche de Claude François, il va y avoir une de ces ambiances à la garden party du 14 juillet....

Écrit par : Ambrogio Riva | 2007.05.10

Je peux me porter garant de Primo Piano, on ne peut pas le soupçonner d'être un antisémite honteux, il est tout le contraire.

Quant à votre article primo piano, il est tellement vrai qu'aujourd'hui Chirac et le parvenu recevaient Saad Hariri qui, jeune gosse d'un riche et escroc soudien digne des hauts de seine, fut autrefois éconduit de France pour proxénétisme et trafic de drogue, ce qui aurait dû faire scandale si un bon ami de la famille Hariri, J. Chirac n'avait pas mis toute la justice française au service de cette ordure de la même maniere qu'aujourd'hui, il lui a mis la diplomatie et une partie de l'armée françaises à son service.
Etonnant non?

Écrit par : klarenberg | 2007.05.10

tout de même, Primo piano, je trouve votre commentaire de très mauvais goût, quoique comme toujours fondé sur des idées justes. Sarkozy affiche d'emblée un néo-libéralisme vulgaire qui présage bien mal de l'avenir, nous partageons tous la même consternation, nous nous demandons tous où va la France, mais quel rapport avec les Roms? l'amalgame est désobligeant pour les Roms, qui ont toujours eu la décence de ne pas aspirer au pouvoir puisqu'ils sont un contre-pouvoir social permanent. Disons que Sarkozy est un tâcheron de la politique qui se distingue par un choix obstiné des mauvaises options et un histrionisme pesant. Et basta cosi.

Écrit par : syphander | 2007.05.11

Ah lala ... que de crispations finalement autour de cet article insignifiant ... Il me semblait pourtant clair que c'était contre sarkozy et non contre les "Roms". D'ailleurs je confond allegrement tziganes, roms, bohémiens etc ... or on m'a assez ecrit pour me dire que ca n'avait rein à voir. Donc ce n'est pas un amalgame mais volontaire mais un raccourci rhetorique.
Mais vous 'avez dit "basta cosi"

Pour le prétendu "neo liberalisme vulgaire" je ne suis d'accord qu'au deux tiers. C'est du neo et c'est du vulgaire mais ca n'est pas du libéralisme. Du moins pas au sens de constant et de tocqueville. C'est plutot pour moi du matérialisme et de l'inculture crasse. Quant au néo c'est surtout du neoconservatisme e ca n'est pas moins inquiétant. Le semblant de libéralisme est sans doute suggéré par un penchant capitaliste et atlantiste.

Bon sur ce je trouve que pour quelqu'un qui ne nie l'election de M. Nicolas S., j'en parle un peu trop .... surtout que le week end commence

Écrit par : primo Piano | 2007.05.12

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu