Avertir le modérateur

2007.07.15

Le Jour de Foire est arrivé

Il est 1h44, le 15 juillet. Je rentre chez moi et .... un moment de faiblesse .... je regarde le journal de France 2 en ligne...

Ah oui j'avais même oublié que le 14 juillet venait de se terminer avec son cortège (de ...) et son défilé (de ...)

Cette année d'ailleurs, on nous le répète, ce fut placé sous le signe du changement ... Alors qu'est-ce qui change ?

1) Le bain de foule ... mouais, ridicule mais passons, un président ce n'est pas une pop star. Il doit servir son pays et non pas contenter des fans.

2) Les armées européennes. La bonne idée ! Les Allemands par exemple étaient ravis de pouvoir défiler sur les Champs. Ca leur rappelle des souvenirs ? Certes, mais surtout ils n'ont plus le droit de défiler en Allemagne depuis les crispations post 45 que l'on sait. Donc oui c'est une bonne idée ! Rien de tel que de rassembler des nations de fier-à-bras dans une compétition à mi-chemin entre "c'est moi qui suis la plus belle" et "c'est moi qui ai la plus grosse" .... rien de tel que ce défilé pour donner envie à tous ces militaires de recommencer à jouer entre eux comme en 14.

3) La Garden Party. Force est d'avouer que la "Garden" de l'Elysée depuis quelques décennies c'est "the place not to be seen in". A moins que vous ne soyez footballeur ou colleur d'affiche militant depuis 20 ans. Là pour le coup Sarko a plus joué la continuité que la rupture. C'était semble-t-il la fete à neuneu (comme "Neu"-illy). Et que je fais le beau et que je fais le beauf .... voila le président en animateur de soirée miss camping ... l'an prochain concours de T-shirt mouillé avec les femmes du gouvernement ?

4) Pas d'interview. Tant mieux .... mais si c'est pour intervenir à la place en direct dans le JT ce n'est pas la peine. Non seulement on n'a plus le semblant de contradiction qu'imposait l'exercice. Mais en plus c'est vanne ouverte pour la vague de niaseries autosatisfaites et l'humanisme sirupeux à 10€ les 20 litres (ca tape sur le système plus vite que le rosé pas frais) ... Et que j'aime tout le monde, et que j'invite trois eclopés pour donner l'impression de sauver les damnés de la terre .... n'est-ce pas que je suis formidable ? Hein ? Dites-le ? Moi je le dis en tout cas !

En France tout finit en musique. Ce sera sur le Champs de Mars. Polnareff en clôture ... le "planqué fiscal" venu des States ... le chanteur donne le ton. Et le pire c'est que tout le monde semble content et pense avoir passé une bonne journée, avoir un bon président qui fait plein de chose et tout et tout.

Ils sont comme Polnareff en fait.

Hier ils montraient leurs fesses. Aujourd'hui il l'ont dans le cul.

Espérons que la France de demain n'aura pas trop de mal à marcher ...

2007.07.09

Tous cocus!

A vous qui avez voté utile au premier tour et futile au second, vous voila cocus ! C’est officiel ; non content d’être influencé par la gauche, Sarkozy gouverne avec elle.

Plutôt qu’une mal baisée, vous avez choisi un fier-à-bras, vous êtes cocus après trois jours, ce sont les affres du mariage. La lune de miel aura vite tournée au cauchemar et comme une jeune mariée bafouée, vous ne voulez rien voir encore !

 

Vous avez cru voter pour la droite décomplexée, contre la gauche ringarde, humanitariste et soixante-huitarde, vous voilà avec Kouchner, le soixante-huitard notabilisé, le « sans-frontiériste » militant, ministre des affaires étrangères !

On vous avait promis une rupture avec la France d’avant, on vous ressert Borloo, Alliot-Marie et Juppé !

On vous avait garanti la fin des repentances françaises, le président élu interrompt ses vacances pour commémorer l’esclavage mais oublie la victoire sur le nazisme.

L’Europe ne devait plus être une menace et dès sa prise de fonction, le président est allé saluer la chancelière allemande, Naboléon cède toujours devant la reine de Prusse : l’histoire bégaie !

On vous faisait miroiter un gaulliste social comme premier ministre, mais les hommes du président s’appellent Bouygues, Lagardère, Bolloré, Dassault, patrons de trusts médiatico-industriels.

 

Que ne vous a-t-on promis ?

 

Incorrigibles français, vous croyez encore aux promesses électorales et aux hommes providentiels ?

 

Vous avez cru que le président, tel un nouveau Louis XIV, s’offrirait un Fouquet pour asseoir son pouvoir contre les financiers : il ne s’est offert qu’un Fouquet’s avec ses amis financiers

Tout un symbole…

 

Klarenberg

10:52 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (8)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu