Avertir le modérateur

2007.10.31

Projet de paix perpétuelle

medium_paix_perpetuel-illustration.jpgL’homme qui a réduit la dette de l’Etat, a fait disparaître toute forme d’insécurité, a solutionné la question de l’immigration, a domestiqué le dernier journaliste de France, l’homme aux innombrables réussites ministérielles, le héros des prises d’otages en maternelle, celui qui a tant fait pour la France s’est trouvé une nouvelle occupation.
Le Big Brother de Neuilly se soucie désormais d’apporter ses compétences à l’Europe qui en avait tant besoin !
L’Europe ! Mot magique qui déclenche l’approbation générale.
Il n’aura échappé à personne que notre Napoléon post-chiraquien se prend pour Sully ; il a imposé LA solution pour une nouvelle organisation de l’Europe, pas moins.

Une compréhension trop exclusivement phonétique de la langue française lui a fait prendre le projet de paix perpétuelle de Bernardin de Saint-Pierre pour une recette de cassoulet géant aux funestes effets. A la confection de ce cassoulet européen, il s’est attelé : pour la saucisse de Toulouse, Angela Merkel s’est naturellement portée volontaire, pour les fayots, les frères Kascinsky ont fait l’affaire. Tous les autres grands européens s’étant fondus dans le gras magma sans goût qui compose l’essentiel du cassoulet.

L’ancien maire de Neuilly est comme un champignon qui se nourrit des idées reçues qui l’environnent. Et quel plus gros poncif, dont notre époque est si fière, que cette idée selon laquelle « l’Europe c’est bien », voire « l’Europe c’est la paix » pour les plus éminents penseurs de notre siècle ?

Ainsi, on nous annonce que l’autosatisfaction européenne va revenir en une de l’actualité dans les mois qui viennent grâce aux amours de Napoléon et de la reine de Prusse et au subtil traité qu’ils vont imposer à l’Europe comme un nouveau Yalta : le despotisme régnera sur la moitié des affaires européennes, l’autre moitié n’aura qu’à craindre de se faire absorber.
Mais pourquoi une telle retenue dans votre projet, Monsieur le gouverneur de la circonscription française, si « l’Europe est notre avenir » ? Pourquoi une telle retenue si votre projet participe du sens de l’Histoire ?

« Le temps des patries est révolu » semble vous souffler Brasillach. « Il faut faire l’Europe » disait déjà Laval, ce Sarkozy des années quarante. « Aucune nation européenne ne doit se mettre en travers du processus d’organisation du continent », vous enjoint l’inventeur de la méthode de communication sarkozienne, l’éminent professeur Joseph Goebbels.
La noblesse du projet ne souffre aucune discussion : discute-t-on le Bien en soi?

Quant à l’opinion des français, qui s’en est déjà souciée ? Le Traité de Westphalie et le traité de Versailles ont-ils jamais fait l’objet d’un référendum ?


Klarenberg

Commentaires

Ah lala Klarenberg ... je ne sais pas si je peux vous suivre ... vous allez loin, tres loin ... envoyez moi quand meme une carte, ca a tout de même l'air sympa !

Écrit par : Primo Piano | 2007.11.03

J'ai déja essayé essayé le projet de pet perpétuel: c'est pas possible!

Écrit par : Chiaromonti | 2007.11.08

Oui Chirac aussi a essayé ... ca fait pssshhhhhtttt comme il dit

Écrit par : julien | 2007.11.08

Je crois qu'il a terriblement souffert

Écrit par : PE | 2007.11.08

Hommage vibrant à Klarenberg, le pape des satires (Attention comprenne qui pourra et bonne chance aux amateurs de bons mots graveleux)!

Écrit par : Jean-Bernard Fratriac | 2007.11.16

Le traité de Westphalie est un renforcement de souveraineté nationale vis a vis de l’emprise de l’église en Europe. Le traité de Versailles est un arrangement d’après guerre. Le futur traité européen est un renoncement à une souveraineté nationale qui va permettre de nombreux arrangement dans une guerre économique globale malheureusement source d’empoisonnement de notre milieu.
Le projet de civilisation de Nicolas Sarkozy s’adresse surtout aux grandes entreprises industrielles phares et prochainement aux industries militaires vu la future implantation d’une base navale juste en face de l’Iran.

Écrit par : Robert | 2008.01.15

Allez Robi, tu vas l'avoir ton bac!
...mais pourtant le second degré, c'est pas ton fort!

Écrit par : Klarenberg | 2008.01.15

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu