Avertir le modérateur

2008.01.30

Maurice Barrès est mort

0852bb989bc03ef336a7dc69be595d82.jpgMaurice Barrès est mort. Mort et enterré.

La mort de Maurice Barrès est un fait connu de tous, ce qui est nouveau c’est que l’œuvre de Maurice Barrès ait rejoint dans la tombe le corps mortel de l’auteur.

Qui connaît aujourd’hui l’œuvre de Barrès ? Qui l’a lu ? Qui l’a réellement goûtée ?

Peu de monde sans doute. Voila déjà de longues années que le génie lorrain était suspect pour les universités et les milieux de presse. Désormais il est à l’Index : essayez de trouver une librairie qui propose les ouvrages de Maurice Barrès. Pas une ne propose un échantillon du maître de la littérature française d’avant 1914. L’homme qui a dominé de la tête et des épaules la littérature de son époque au point qu’on a pu parlé des « années Barrés », celui « avec qui » ou « contre qui » l’on était est passé aux oubliettes.

Si vous en doutez, promenez-vous du côté du très parisien boulevard Saint-Germain et consultez les nombreuses librairies, où vont s’approvisionner les étudiants du prestigieux IEP de Paris destinés à venir irriguer le monde de demain de cadres en tous genres, et vous en acquerrez la certitude : « La colline inspirée » n’insufflera plus de mystique terrienne à nos dirigeants.
37c3a903311fbf8e93f795d66c4518e3.jpg

 

L’idéologie de la globalisation a eu raison des « Déracinés » qui n’a rien perdu de sa pertinence au contraire, nul ne fera le rapport entre nos parlementaires d’aujourd’hui et ceux de « Leurs figures », « La mort de Venise » n’élèvera plus jusqu’au sublime la réflexion sur la fin d’un monde. Même « Le culte du Moi » semble suspect de nationalisme ?

Et pourtant si certaines œuvres barrésiennes tomberont dans un oubli mérité (Les bastions de l’Est, Les diverses familles spirituelles de la France ), l’ensemble mérite d’être lu. Notre époque a besoin de Barrès.

La preuve : « Certaines personnes se croient d’autant mieux cultivées qu’elles ont étouffées la voix du sang et l’instinct du terroir. Elles prétendent se régler sur des lois qu’elles ont choisies délibérément et qui, fussent-elles très logiques, risquent de contrarier nos énergies profondes. Quant à nous, pour nous sauver d’une stérile anarchie, nous voulons nous relier à notre terre et à nos morts. » M. Barrès Amori et dolori sacrum

 Klarenberg

 

 

 

Commentaires

Dieu aussi est mort

Écrit par : Nietzsche | 2008.01.31

Oui mais Dieu parle et Barrès lui il écrivait...

En même temps simple syllogisme:
Barrès est un nationaliste français, pour mieux dire, le premier théoricien d'un nationalisme de droite.
La droite est morte, les nationalistes puent déjà le cadavre, la France est vendu (sans enchère) la semaine prochaine.
Qui donc lira Barrès? Ultro, qui le comprendra?
Laissons les morts enterrer les morts mais Barrès, pour ceux qui continueront à le lire, est immortel! Dieu merci les nouveaux censeurs passifs du marché sont trop mous pour tenter un bel autodafé.

Écrit par : Ghislain | 2008.02.01

Nietzsche aussi est mort

Écrit par : Dieu | 2008.02.01

Il y a pire .... un sac musette en sky avec la photo de Barrès warholisée...

Parfois l'oubli est la fin la plus digne ...

Écrit par : Primo Piano | 2008.02.01

Oui, Barrès est un grand écrivain.

C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai lu puis travaillé sur son roman : « Le Jardin de Bérénice » à l'occasion d'un Master 1 en Lettres modernes ; j'ai fait un exposé que j'ai retranscrit sur mon blog. Si ça vous dit ...

Écrit par : Frontere | 2008.04.25

« Certaines personnes se croient d’autant mieux cultivées qu’elles ont étouffées la voix du sang et l’instinct du terroir. »

“étouffé” me paraît être le bon accord.

Écrit par : Frontere | 2008.04.25

Merci de cette précision qui fait gagner en clarté la citation.

Écrit par : Klarenberg | 2008.04.28

Nous vous remercions de votre attachement pour Maurice BARRES l'oncle de notre arrière grand père et nous vous demandons de bien vouloir continués à lire ces livre.


MERCI. Stéphanie et Sandrine

Écrit par : Stéphanie et Sandrine | 2009.06.12

Courageux Jean-Pierre Colin. Sortir Maurice Barrès de l’oubli n’est pas une mince affaire. Même Léautaud ne fut pas tendre pour lui ; « Barrès véritable arlequin qui aurait été aussi bien anarchiste et internationaliste s’il l’avait fallu pour sa réussite. Grande approbation de Gourmont disant ; certes, celui là, il n’y en a pas beaucoup d’aussi méprisables. » (Journal littéraire, premier juin 1908, page 579.) Rendons jusice au courage et recommandons Maurice Barrès, Le Prince De L’oubli, chez Infolio.
Je me suis toujours demandé pourquoi Emmanuel Chauvière, mon lointain cousin communard et député socialiste révolutionnaire, détenait un exemplaire de « Leurs figures- Le roman de l’énergie nationale » numéroté 493, retrouvé dans les affaires de famille. Exemplaire non dédicacé, il est vrai. Nul ne sait, si, comme Rochefort et certains socialistes révisionnistes siégeant à l’extrême gauche de l’hémycycle, Chauvière, bien qu’il s’en défendit, ne tata pas un peu du boulangisme, comme un certain nombre de Blanquistes, titillés par l’énergie nationale. Reproche lui en fut fait lors de ses campagnes législatives victorieuses dans notre quartier populaire de Javel. Il nia.
Si je fais ce long détour, c’est pour signaler le danger de juger les hommes cent ans après, en dehors du contexte de l’époque.
Le mérite de Jean-Pierre Colin, c’est de dénoncer les déclarations ignobles de Barrès , tout en préservant la beauté de son œuvre. Sur bien des points, Barrès est en avance sur son temps et, Colin a bien raison de citer L’homme libre : « Une de mes thèses favorites est de réclamer que l’éducation ne soit pas départie aux enfants sans égard pour leur individualité propre » Que Barrès soit le précurseur des « libres enfants de Summerhill » de Neil, n’est pas un paradoxe plus mince que l’admiration constante de Blum, pour celui, qui osa dédier à Edouard Drumont, ce livre que je tiens d’Emmanuel Chauvière.

Écrit par : Bruno Chauvierre | 2009.11.28

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu